🚛 Livraison en 72h TOUJOURS GRATUITE (commande minimum 45 €)

🔐 Paiements sécurisés

🍝 -10% sur la 1ère commande avec le code BUONAPPETITO 🍝

Nduja de Spilinga, c'est quoi?
C'est un saucisson moelleux tartinable, très piquant, produit dans un petit village de Calabre. Si vous aimé le piment, c'est ce qu'il vous faut!

OÙ C’ EST FAIT?

Elle est traditionnelle d'une aire géographique précise et circonscrite. Aujourd'hui, il est présenté comme un produit originaire de Calabre même si le pays de prédilection reste Spìlinga où, tant pour les conditions climatiques que pour les caractéristiques de production transmises au fil du temps, on obtient un produit difficile à reproduire dans d'autres régions.

L’ORIGINE

Elle tire son nom du français "andouille", car autrefois elle était faite avec des abats de porc et du piment à volonté, et donc on pense qu'il a été importé par les français pendant l'empire napoléonien entre 1806 et 1815. Il semble que Gioacchino Murat, vice-roi de Naples et beau-frère de Napoléon, ait ordonné la distribution d'un salami semblable à la 'nduja pour se faire bien voir des Lazzari de l'État napolitain.

Your Dynamic Snippet will be displayed here... This message is displayed because you did not provided both a filter and a template to use.



LES INGRÉDIENTS

Maintenant, on utilise le saindoux obtenu sous le ventre, la viande de l'épaule et de la cuisse, le tout aromatisé avec du piment séché naturellement qui donne à la 'nduja cette couleur rouge ardente typique.


COMMENT ON LA MANGE?

Étant très piquant, elle doit être utilisé avec modération, mais elle se prête à de multiples usages:
- naturellement tartinée sur du pain ou des bruschette
- sur la pizza
- pour parfumer les sauces et tous les types de pâtes
- accompagné d’une burrata

Vous avez aimé notre contenu? Partagez!

Partager

Quelques secrets de la cuisine italienne
La cuisine italienne n'est pas seulement faite de recettes et de produits, mais aussi de traditions et de petits secrets de la "Nonna" toujours utiles ! Découvrez-les avec nous !